Sunday Blog – le blog du dimanche

Uncategorized

Images Politiques

Les grands esprits semblent se rejoindre, comme c’est bizarre. Même coupe de ce qu’il reste de cheveux, même teinture, que dire des traits soigneusement tirés par un chirurgien commun, même conseiller en communication, même tête et même discours indémodable. Ces deux élus sont indécrottables. (suite…)

Publicités

La messe de Noël

Voilà ce qui peut arriver quand on est trop sympa avec les gens ou trop con: être invitée à une messe. Si si vous lisez bien à une messe. Pas le genre folklorique des catholiques, et c’est bien dommage car les églises occupent la vue pendant que les gens parlent prient etc. Et puis un prêtre en soutane ça a de l’allure tout de même! Quelle dommage que les traditions se perdent. J’aimais bien ce côté Don Camilo en robe longue, on  pouvait leur trouver même un petit air sexy que les curés n’ont jamais exploités sauf avec les mineurs mais j’en reste là. Bref Avais-je sur le visage les traits à  ce point tirés que l’on me proposât de me faire prêcher chez les protestants? Va falloir que je change d’attitude c’est clair.

Un bon samaritain coréen m’invite donc, en ajoutant 2 points essentiels qui touchent ma corde si sensible: la bourse, c’est gratos, et l’apétit, il y aura à manger. J’ai donc accèpté et avec ma colloc qui elle est américaine et par conséquent chrétienne convaincue, nous sommes allées à la messe ( ou un truc du genre chez les protestants).
Quand nous sommes arrivées au beau miliieu de ce stéréotype ( la messe de Noël!) , le prêtre qui n’en était pas un tant il tremblait devant son audience de fervents chrétiens, posait la question « piège » que tout le monde attend depuis que la messe de Noël existe. Qu’est-ce que Noël pour vous? J’avoue que c’est une fausse question car il attendait « la » réponse. En l’attendant, d’aucuns donnaient de tout aussi fausses réponses du genre « les cadeaux », « le sapin », « le repas »… etc.

Et comment voulez-vous que je sache? La signification  de Noël prend son sens avec le premier apéro vers midi environ, lorqsue je trinque à la santé d’inconnus et quand je croque un délicieux toast de saumon fumé qu’une goutte de citron vient parfumer et cela pendant que 80% de la population mondiale crève la dalle et se moque pas mal de Noël. Alors quel est le sens de Noël? Étant bourrée dès le second apéro je n’ai jamais eu l’idée de pousser mes neurones si loin.
Le gars sans soutane, attend lui une réponse.

Je vous donne « la » réponse bande de païens, Noël c’est : JESUS CHRIST. Ben oui, fallait y penser. Je ne sais pas pourquoi on s’obstine à fêter son anniversaire sachant pertinemment qu’il meurt à la fin et que de plus belles on fêtera aussi son décès vers la Saint Glinglin. Enfin pour ce que j’en dis.  Je suis sûre que tous les ans les chrétiens se posent la même question, connaissant par avance la réponse et tous les ans ils sont aux anges de la trouver comme si enfin ils avaient résolu l’équation de l’oeuf et de sa poule. Moi, m’en fous ils semblaient ravis tant que tout le monde est content. Je regrette qu’ils n’aient pas trouvé avant car on l’attendait pour manger.
Le repas était délicieux, chacun avait amené son plat (sauf nous bien-sûr, que d’la gueule pour mâcher). Un mélange de coréen, chinois, japonais, australien etc. très copieusement servi. Il y avait même du café, du vrai! Ils font les choses bien ces chrétiens. Puis nous sommes rentrées repues.
La cérémonie devait durer 1h30, une conférence en gros. C’est long une messe. Fort heureusement nous sommes arrivées en retard et 30 minutes ont largement suffi à me convaincre que je ne recommencerai plus. (à moins d’avoir très faim )

CAROLINE

Nb Qui pourrait d’ailleurs me dire pourquoi les soutanes sont noires? Et pourquoi elles ne sont pas plus courtes?


C’est promis demain j’arrête

Je craque. Voilà déjà des mois que  j’ai ouvert ce blog à la noix sans savoir qu’en faire parce que ma conscience à la Jimmy bidule me commande « faut être sérieuse », « faire un truc à thèmes ». Bien sure dans cette perspective c’est le blanc total car ne suis pas un génie, tout est dit que dire de plus si ce ne sont des redites. En attendant que l’inspiration me dévoile son côté obscure, j’ai laissé courir bien loin des idées qui me démangeaient ou des choses qui n’arrivent qu’à moi tant que je n’en parle à personne; un jour je me rendrais sans doute compte que nous sommes des milliers à partager les mêmes démangeaisons qui dérangent. Alors aujourd’hui en ai assez de passer seule dans mon coin pour une « alienne » ou une déboussolée, je prends mon ordinateur pour dire à la face du monde ce qui me préoccupe et qui ne regarde personne ( vu que nous sommes en principe deux à me lire, moi et mon correcteur orthographique). Mais les choses doivent sortir en ligne comme les revendications à la rue.
Bon je lance le correcteur pour la relecture.


Hello world!

Welcome to WordPress.com. This is your first post. Edit or delete it and start blogging!